Accueil > Marques > ARAI

ARAILogo de la marque de casques moto AIRAI

La « success story » européenne d’Arai débute en 1981 mais, l’histoire de la marque remonte à beaucoup plus loin puisqu’elle commence en 1937, année où le fondateur Hirotake Arai fabrique ses premiers casques moto destinés au marché Japonais… voici l’histoire d’une des marques les plus prestigieuses du monde des casques : voici l’histoire d’Arai.
La conception des casques de la marque se fait d’une façon, comment dire, … traditionnelle. En effet, tout casque Arai est pratiquement encore fait 100% à la main, muni de doublures tout-confort en mousse de densités multiples extrêmement confortables qui sont toujours posées à la main. Au passage, chaque artisan appose sa signature sur la coque du casque. Par ailleurs, tous les casques subissent un contrôle qualité à la main à au moins à trois reprises au cours de leur réalisation.
Comme le dit Michio Arai dit « Mitch » fils d’un certain Hirotake Arai, chapelier de son état, motard et créateur de l’entreprise du même nom il y a plus de 65 ans : « Oseriez-vous affirmer que la tête d’une personne vaut plus que celle du voisin ? », tous les casque de la marque que l’on achète sont les mêmes que ceux qui se trouvent sur la tête des pilotes de moto GP.
Arai a été le premier fabriquant de casque à garantir en totalité ses produits et ce depuis plus de 15 ans. Fabriqué pour être confortable durant toute la journée, les casques nippons misent sur un poids réduit dû à l’emploi d’une fibre de verre breveté de qualité aérospatiale, sur un centre de gravité abaissé pour ne causer ni poids ni tension sur les cervicales et le crâne du motard, ainsi que sur une doublure de garniture à densités multiples souple qui épouse le contour de la tête.
Les procédures d’essais internes d’Arai font que les casques subissent le double du nombre de chutes imposé par les normes européennes, les casque doivent pouvoir amortir les charges dynamiques potentiellement dangereuses dues à la gravité passant à travers le casque et rejoignant le crâne… et y résister. Tous les casques de la marque sont anti-perforation : le test consiste à envoyer un cône d’essai de 3 kg frapper le casque en tombant d’une hauteur de trois mètres. La marque du soleil levant a retenu pour certain de ses casques un tissu Dry-Cool qui utilise en fait des micro-alvéoles d’eau pour améliorer le transfert d’humidité et de chaleur de la tête du motard vers le flux d’air qui passe autour de la garniture Space Frame exclusive brevetée Arai. Permettant également de faire sécher la garniture beaucoup plus vite, le Dry-Cool vous permettra d’avoir une tête plus sèche et plus fraîche lors de vos trajets par temps chaud…
Les casques sont munis de conduits d’air du front exclusifs disposés dans la visière permettant d’assurer une ventilation de la zone du front, ainsi que d’un mécanisme à charnière à deux positions et double pivot au niveau de la mentonnière permettant d’augmenter le pouvoir d’écoulement de l’air en deux points. Le premier réglage envoie l’air directement sur le visage en passant par un filtre carbone, le second envoie l’air vers l’écran pour le désembuer.

Lire